Guides des paysGuides pays

Choisissez un continent

Guides des pays


Guide des  régionsGuide
régions

Cliquez sur une région

Guide des régions

RechercheSearch

En ligneEn ligne

» 10 visiteur(s)
» 0 membre(s)


Favoris et partage Flux RssPasse-Voyages sur TwitterActualités Passe-Voyages sur Facebook


Vous êtes ici >> Accueil/Actualités Voyage/Agenda/Exposition "La Commune - 1871, Paris capitale insurgée"




Exposition "La Commune - 1871, Paris capitale insurgée"

16/02/2011 - Lu 10047 fois
  • Note moyenne : 2.56/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 2.6/5 (80 notes)

Du 18 mars au 28 mai, l’Hôtel de Ville présente une exposition sur la Commune de Paris de 1871. Plus de 200 gravures, photographies, affiches et manuscrits illustrent les exaltants et dramatiques événements qui se sont déroulés dans la capitale il y 140 ans.

En 1872, Victor Hugo, opposant résolu au Second Empire, publie un recueil de poèmes relatant les événements depuis la déclaration de guerre à la Prusse (juillet 1870) jusqu’à la répression de la Commune (juin 1871) et l’intitule L’Année terrible. Ces douze mois sont en effet parmi les plus tragiques de l’histoire mouvementée de la France au xixe siècle.

Après avoir résisté pendant quatre mois à un siège militaire, Paris subit l’humiliation d’être occupé par l’armée allemande le 1er mars 1871. le 18, la ville se soulève contre les décisions impopulaires de l’Assemblée nationale nouvellement élue et du gouvernement dirigé par thiers qui décide de quitter la capitale pour s’établir à Versailles. le Comité central de la garde nationale parisienne organise alors des élections pour la formation d’une Commune qui s’installe le 28 mars dans l’Hôtel de Ville pavoisé de drapeaux rouges, en présence d’une foule de dizaines de milliers de sympathisants.

Pendant ses quelque 60 jours de gouvernement, la Commune de Paris adopte de nombreux décrets. Certains sont d’effet immédiat (liquidation des termes dus par les locataires ; abolition du travail de nuit ; interdiction des retenues sur les salaires…), d’autres prennent date pour l’avenir (abolition de la conscription ; séparation de l’Église et de l’État ; instruction laïque, gratuite et obligatoire ; organisation du travail…). des mesures symboliques sont exécutées, comme la démolition de la colonne Vendôme.

L’assemblée parisienne, reflet de toutes les tendances révolutionnaires, offre un profil exceptionnellement populaire et jeune. Parmi les élus se trouvent des figures illustres tels l’écrivain Jules Vallès ou le peintre Gustave Courbet. de nombreuses femmes, comme l’emblématique louise Michel, s’engagent dans la lutte et de nombreux réfugiés étrangers combattent pour le mouvement communaliste. Mais l’inorganisation militaire et les dissensions qui éclatent parmi les dirigeants vont rapidement mettre fin à la généreuse utopie des premiers jours.

Les troupes versaillaises entrent dans Paris le 21 mai et reconquièrent la ville en se livrant à une impitoyable répression et à des exécutions sommaires qui causent la mort de près de 20 000 personnes. de sanglantes batailles de rues ont lieu autour des barricades élevées par les communards qui mettent le feu à plusieurs monuments (Hôtel de Ville, tuileries…) dans l’espoir de retarder l’inexorable progression de l’armée régulière. les derniers combats se déroulent dans le cimetière du Père-lachaise le 27 mai, et s’achèvent à Belleville le 28. des milliers de prisonniers sont alors emmenés à Versailles où ils vont attendre leur jugement dans des conditions de détention souvent effroyables.

L’exposition se déroule comme un parcours chronologique illustré et commenté à travers une iconographie variée par ses supports (photographies, affiches, gravures de la presse) et son contenu, objectif ou partisan. Elle se propose d’aider à la compréhension des événements – encore très présents dans la mémoire politique – qui ont eu lieu à Paris de mars à juin 1871 et dont l’Hôtel de Ville fut le théâtre principal. Les quelque 200 œuvres et documents exposés, dont plusieurs manuscrits originaux, proviennent des collections municipales (Bibliothèque de l’Hôtel de Ville, Bibliothèque historique de la Ville de Paris, bibliothèque Marguerite-Durand, musée Carnavalet-Histoire de Paris).

Exposition :
Du 18 mars au 28 mai 2011
Exposition gratuite à l’Hôtel de Ville
Entrée Salon d’accueil, 29 rue de Rivoli 75004 Paris
Tous les jours sauf dimanches et fêtes de 10 h à 19 h

Commissariat :
Pierre Casselle, conservateur général de la Bibliothèque de l’Hôtel de Ville

Une exposition proposée et organisée par :
Le département des expositions, de la direction de l'information et de la communication de la ville de Paris.

 

Auteur : infos sur l'auteur | contactez l'auteur |

Les Commentaires

bonjour,
cette exposition ira-t-elle en province?
Peux-t-elle venir à clermont-ferrand ?
Partager cette actualités voyage wikio : Partager cette actualités voyage | digg : Partager cette actualités voyage | del.icio.us : Partager cette actualités voyage | facebook : Partager cette actualités voyage | scoopeo : Partager cette actualités voyage | blogmarks : Partager cette actualités voyage | addicious : Partager cette actualités voyage |
Partager les dernières actualités voyage Netvibes : | iGoogle : | My Yahoo : | wikio : | RSS : Partager les dernières actualités voyage |

Guide des paysComparateur de voyages




100 € de réduction sur les résidences Pierre et Vacances au ski avec le code 8643 (valable jusqu'en avril 2011)

50 € de réduction sur les résidences Maeva au ski avec le code 8642 (valable jusqu'en avril 2011)